Textes choisis et Poèmes

 

 

 

Nous irons vers le sud

 

Patrick ARDUEN
 

Nous irons vers le sud

 

Je suis dans l'impatience ô mon brûlant amour
De partir en vacances avec toi rien que toi
J'attends la délivrance après cette grisaille
de partir un beau jour en lointaine Provence

Mistral dans tes cheveux nous irons vers le sud
Le bétail mugissant le long des cours de fermes
L'auto nous conduira de village en village

Nous irons vers le sud sans tambour ni trompette
Battant petit cœur et petit bonheur de fête
Jouant pastouriaux un air lointain de pipo

Dans le delta du Rhône un vol de flamands roses
Couvrira le soleil pour nous deux rien que nous
Un lit de romarin nous cachera du monde

Serpentera l'auto par les vallons roulant
Platanes peupliers oliviers défilant
Par ci par là ferons quelques escales

Et nous deux pélerins marcherons le chemin
Caillouteux de garrigue où nichent les palombes
Des vestiges romains et des châteaux en ruine

Des églises endormies pousserons le vantail
A la lueur d'un vitrail les travées de la nef
Veilleront au repos des vieux saints polychromes

Et je boirai de l'eau dans le creux de ta main
Ce sera d'un village assoupi la fontaine
Je boirai sur tes lèvres un arôme d'anis

aux bergers qui tranquilles nous regardent passer
Tandis que gambadant leur troupeau va et vient
Bien le bonjour des amoureux du nord venus

J'attends la délivrance ô mon brûlant amour
D'un tendre aller retour avec toi rien que toi
Je suis dans l'impatience après cette grisaille
D'un parfum de lavande en lointaine Provence …

 

 

Patrick ARDUEN
Miz du 03

____________________________________________________________

" Ne faut-il pas d'abord " vivre " en poésie, pratiquer la poésie comme un espace d'échange et de communication immédiatisée, artisanale, quotidienne : veillées, rencontres, débats dans des écoles, séances de signatures, revues, chansons, coproduction avec des musiciens, des peintres, des photographes, etc ? Que les vers, bien sagement alignés dans les plaquettes de papier vergé, fassent l'école buissonnière et s'éparpillent chez les voisins, chez les copains ! Que nos vers se tortillent par tous moyens, en alexandrins, chansons, vers libres, en verlan, en breton, en gallo, en musique, en rap ou en CD-rom s'il le faut, mais que personne ne puisse plus dire " la poésie, ce n'est pas mon truc " !

Car dans ce déluge de mots et d'images qui nous inondent, qui nous cernent, petit et grand écran, multimédia, marché mondial, l'humanité n'a toujours qu'une tête pour penser, qu'une bouche pour parler, qu'un corps pour aimer et souffrir. Tandis que le clonage offre les perspectives d'un taylorisme génétique incontrôlable, quand les barbaries déferlent à l'arme blanche comme au bon vieux temps des légions, des soldats de l'an deux et de l'an quarante, la poésie doit être plus que jamais un porte-drapeau des valeurs de solidarité et de tolérance spirituelle. Dans l'incertitude des idéologies, dans le vacillement des religions, elle porte le mot vrai, le cri du cœur, l'interprétation des rêves et de l'au-delà. "

 

photo de Pascal Bodin

 

Patrick Arduen est né en 1951 à Saint-Nicolas de Redon (Bretagne-44), et formaté dans une école de commerce, s'est révélé poète pour tenter de concilier une approche sensible du monde et les contraintes d'un métier de vendeur. Devenu enseignant d'économie, il participe activement à diverses associations culturelles bretonnes et à l'association littéraire et poétique " ERE " (le lien, en breton). Afin que vive la poésie au-delà des plaquettes de papier, il participe volontiers, avec ses amis musiciens et poètes, à des spectacles, veillées ou animations .

(contact : 02 99 91 70 60 ou patrick.arduen@wanadoo.fr).


Membre de l'Unvaniezh Skrivagnerien Vreizh ( http://ecrivainsbretons.free.fr)

Patrick ARDUEN a publié :
"Le bestiaire armoricain", poèmes, Ed. ERE, 1986 (Prix de la Fédération des Bretons de Paris en 1986)
"L'humanitaire", poèmes, Ed. ERE, 1989
" Le plantaire celtique" poèmes, Ed. ERE, 1996
" Une odeur de ragondin mouillé ", nouvelle, Ed. Groupement Culturel Breton du Pays de Vilaine, 1990
" Balade en Asie Mineure ", récit de voyage, Ed. du Petit Véhicule, 2001.


A paraître en été 2007 : un CD de voix, chants, musiques en 20 poèmes : " Le pigeon voyageur "