Textes choisis et Poèmes

   La pierre du jardin

 

Emilienne Kerhoas

 
 
La pierre où tu t'asseyais à demi-caché
par le feuillage et l'ombre de tes pensées.

Brûlaient les herbes.
Brûle maintenant ton corps ivisible,
lumière pour moi au fond du jardin.

Du bois à la flamme
la perte nécessaire.

De la flamme à la lumière
l'instantanéité de la vision,
le lent cheminement pour l'atteindre.

Une rose éclate au jardin.

Se perpétue mon lent suicide
à travers les germinations,

Vole au dessus des arbres, corps absent.

La puissance des signes, 
au lieu des forces brûlées
te retient.

Du charbon de notre être
ta mort fait un diamant
plus lointain que l'étoile la plus
lointaine
et si proche, parfois.

Trait tremblé de l'éphémère
comme une course vers la mort,
un pépiement d'oiseau en fuite.

Un arbre l'absorbe.

Restent les pommes 
ces lunes pâles.

 

 

 

Née en 1925 à Landerneau, Emilienne Kerhoas a exercé le métier d’institutrice. D’inspiration d’abord classique, sa poésie a évolué vers plus de liberté formelle. Introspective, profonde, elle nous invite à creuser plus loin et plus longuement en nous, à fouailler l’épaisse matière des choses qui furent et qui fuient. Des années cinquante à aujourd’hui, Emilienne Kerhoas a publié de nombreux recueils : “L’épreuve du temps”, “Epars”, “Le sens du paysage”, “La fleur d’âme”, "Inapaisable terre"...

 

   "La pierre du jardin" est édité par DOUBLE CLOCHE