Textes choisis et Poèmes

 

  INEDITS

Jean-François ROGER

 


La nuit recule
Les arbres immémoriaux
très lentement s'éveillent
d'une clarté de songe

Venus d'un pays de bruyères
de landes et de faïence
les oiseaux de l'orage
libres dans la lumière
accomplissent le temps
de l'attente et de l'exil
sous le vent sans visage

Seuls l'iris et le vétiver
sur la rive du ciel
dressent l'espace nu
de la solitude

à l'heure où parvient
parmi la rumeur des feuillages
l'écho d'une voix plus ancienne.

*

Parole née d'un silence
entre la pierre et l'étoile

Dans le suspens du jour
s'étire l'heure bleue
où les choses les plus simples
lentement s'alanguissent
prés des fontaines somnolentes

La clarté déclinante esquisse
une terre sans âge
par la bruyère rousse
un pays sans chemin
issu de la pluie et du vent

Dans l'instant qui scintille
calcinés de lumière
nos ultimes désirs se dressent

perdus au fond des temps.

*

Perdue dans le mystère
des sources et fontaines
qu'encense la brume
vient une mort plus claire

Dans la lumière des yeux
un désir secret suspendu
en silence s'effeuille parmi
le lent murmure des ombres
et le ressac du vent

Déjà le soleil hivernal
s'endort en sa gangue
d'argile de brandes et de neige

Désormais hors de nous
vers les eaux noires
s'écoulent sans être vues
toutes ces années blessées
où nous n'avions rien dit
où nous n'avions pas de visage

Loin du pays très haut
à perdre regard nous allons
sur des sentiers sans retour
sans remords sans pensées

glissant debouts dans la nuit.

 

Né en 1955. Vit et travaille en Bretagne. Études de psychologie et de lettres. Après avoir exercé divers métiers dans l'industrie et le bâtiment est devenu formateur pour adultes, dans le cadre de la lutte contre l'illettrisme. Poète, chroniqueur, nouvelliste, collagiste, ses textes ont paru dans une soixantaine de revues françaises et étrangères, une trentaine d'anthologies. Membre du comité de lecture de la revue "Interventions à haute voix", membre du comité consultatif des "Cahiers de l'archipel". A reçu divers prix littéraires (prix An Amzer, de l'Edition, du Val de Seine, de la ville de Bergerac...) A publié 10 recueils de poèmes, ainsi qu'un essai consacré à Gaston Criel.

Jean-François ROGER est décédé en juillet 2006. Une soirée hommage lui a été consacrée à la maison de la poésie en juin 2007 avec la participation de Marie-Josée CHRISTIEN, Louis BERTHOLOM...

"Le pays vers le ciel" (Collection Jalons)

"Usage de la mémoire" ( Cahiers de Poésie Verte)

"Lisière du bleu" ( Interventions à Haute Voix

"Le chant des vignes" ( Prix An Amzer )

"Dans la lumière aimante" (Forum des Poètes)

"Le pain d'orties" (L'Harmattan)

"Résidents du soleil" (Editinter)

"Saisons d'encre et d'écume" (Interventions à Haute Voix)

"Chroniques du feu" (Editinter)

"Feuilles du Bonsaï" (Le Luy de France) "

"Gaston Criel/Du Surréalisme à l'Underground" -Essai- (L'Harmattan)

"Lignes de fuite" (Essai)