Textes choisis et Poèmes

 

    TY ELISE Christian Carpentier

 

Détail d'Erril LAUGIER
 

 

Arrée, mon pays d'Arrée. Entre Commana et Brennilis, des os de granit déchirent la peau d'une terre de lande et de tourbe, au ventre d'un pays dont le nom signifie "fin des terres". Au bord d'ici, commence le ciel, dans un flot d'aurores aux couleurs d'accouchement et de genèse. Au bord d'ici, commence le ciel, un ciel parfois si bas que les hommes ont pris l'habitude d'y marcher: Ici, naissent les légendes.
Je jure que j'ai vu des fées, et que l'une d'elles m'a jeté un sort.
Je jure que j'ai vu des korrigans boire de la bière de Morlaix avant de chanter des refrains dans la langue de leurs pères:
Ev'chistr ta laou, ar chistr zo mad
Eur blank, eur blank, ar chopinad
Des korrigans, des anars barbus et forts en gueule.
Ça se passe dans une taverne sans âge, simple accroc dans le tissus uniforme des aujourd'hui standardisés. Derrière le bar qui en a vu d'autres, un Gallois irascible tire les manettes de la pression. Près de la cheminée, au fond de la pénombre, des bardes électriques balancent une musique aux accords de silex dans la confusion des mots qui dansent de table en table. Là, un doigt a tracé des initiales dans la buée qui recouvre les vitres. Ces initiales, ce ne sont pas les miennes. Aujourd'hui, je ne fais que passer, et déjà, je reprends la route qui m'emmènera loin d'ici, loin de ce pays où je ne vis pas, mais qui vis en moi. Mais je sais que je reviendrai. C'est écrit,. depuis la nuit des temps, ici, entre Brennilis et Commana, dans mon pays d'Arrée.

 

© Christian Carpentier - Août 97

 

Instituteur, né dans le Tarn, il s'est installé en Bretagne depuis deux ans.

Christian est responsable du site d'atelier d'écriture "L'élan des Mots"